Monday, 4 December 2017

12 conseils pour organiser un mariage chez soi

[Note from the blogger:
Every once in a while we try to accommodate our global readers and today we found this great article for our ‘comrades-in-tents’ in France. Thank you, Clémentine Marchal, from www.leblogdemadamec for a fantastic read!]



Se marier chez soi, au milieu de ses souvenirs d’enfant et à la belle étoile un soir d’été, nombreux en rêveraient. Dans beaucoup d’esprits, le fait d’organiser un mariage chez soi permettrait de faire des économies.

De mon expérience en qualité de wedding-planner fraîchement retraitée, cela ne s’applique que pour les mariages en petit comité. Pour les réceptions au-delà de 50 convives, la logistique inhérente à l’accueil devient très vite plus lourde. Il faut donc penser à chaque détail avant de se lancer dans l’aventure. J’ai listé pour vous mes 10 conseils pour organiser un mariage chez soi.


Bien définir les espaces et les plans B

Rêver de son mariage dans le parc ou le sous-bois de la maison de famille, cela met des étoiles plein les yeux mais est-ce vraiment réalisable ? Oui, ce serait tellement poétique d’échanger vos voeux à l’ombre du grand chêne centenaire puis de dîner sous les étoiles, mais peut-on vraiment prendre le risque que la noce soit gâchée si la météo nous joue des tours ? Afin d’éliminer tout stress, il faudra anticiper vos plans B pour chaque temps de votre journée et budgétiser le coût de ces infrastructures éphémères.

Prévoir une tente

Si vous ne disposez pas d’une grange ou d’un espace réceptif couvert suffisamment grand, il faudra opter pour la location de tente de réception. Alors oui, elle ne fait pas vraiment rêver cette tente blanche cubique toute poupou à l’ossature de fer. Mais elle devient un poste incontournable à votre organisation en cas de pluie ou de vent violent.

Dans ce cas vous pourrez choisir entre :

  - Le barnum classique,
  - La tente cristal,
  - La tente nomade

Il faudra prévoir 1M2/pers assise pour l’espace de réception et 0,5 m2/pers pour la piste de danse

Les options supplémentaires :

   - avec ou sans parquet
   - si barnum, avec ou sans velum
   - avec ou sans guirlandes lumineuses

Règle d’or n°1 :

Toujours envoyer plusieurs demandes de devis et organiser un repérage sur place avec le professionnel retenu, avant de signer le contrat.
Règle d’or n°2 :

Pour éviter toute mauvaise surprise, toujours faire un plan d’implantation de la tente dans l’espace.
Prévoir un Office Traiteur

Afin d’assurer un service de qualité, le traiteur devra disposer d’un office raccordé à l’eau et l’électricité. Si votre cuisine est trop éloignée de l’espace dinatoire ou qu’elle est de petite taille, il faudra prévoir l’infrastructure nécessaire au bon déroulement de votre dîner. En quel cas, il faudra prévoir une ou deux pagodes et des buffets pour que le chef puisse dresser ses assiettes et les envoyer.
Prévoir des toilettes

Pour le confort de vos invités, la location de toilettes mobiles est nécessaire. Au cocktail, c’est rigolo de traverser le jardin vers la maison pour chercher les toilettes. Au dîner, cela devient juste pénible. Optez pour des toilettes sèches ou une caravane, bien plus sympathique que les toilettes de chantier :)

Prévoir l’éclairage intérieur et extérieur

Les bougies, c’est intimiste mais cela ne suffit pas à éclairer en qualité suffisante votre repas. Il faudra alors penser à votre éclairage. Des guirlandes guinguette, de beaux lustres ou des leds, selon votre ambiance et votre budget, vous pourrez ajuster ce poste. N’oubliez pas de prévoir les éclairages extérieurs jusqu’au Parking afin d’éviter de petits accidents de fin de soirée.
Evaluer les besoins électriques de votre réception

Organiser une réception chez soi nécessite des besoins électriques. Demandez au préalable à chaque prestataire ses besoins en Watts afin de vous assurer que les plombs de la maison ne sauteront pas. Et pour ceux qui ne veulent prendre aucun risque, louer un groupe électrogène. Il en existe aujourd’hui des ultra silencieux.

Prévoir un parking

Recevoir plus d’une centaine de convives, nécessite un espace de stationnement à proximité du lieu de la fête. Si le lieu n’en dispose pas, il faudra s’adresser à la mairie pour entrevoir des solutions annexes ou mettre en place un service de navettes.
Penser aux accès

Notamment pour vos prestataires et en priorité le traiteur et le tentiste. Il faut s’assurer qu’ils puissent accèdent à la maison avec leur camion.

Penser aux nuisances sonores

Il est impératif de prévenir le voisinage de cette réception exceptionnelle, ainsi que votre gendarmerie de quartier et les pompiers.
Penser au dortoir des petits

A moins de ne pas avoir d’enfants parmi les invités, il faudra prévoir la logistique des baby-sitters, des repas et du dodo. L’anticiper permet à tous de passer une soirée plus sereine. Il faudra du coup réserver dans la maison un endroit dédié au couchage. Charge aux parents d’amener leurs lits parapluie.

Pour pense-bête, prévoyez en nombre suffisant les professionnels en charge des petits et assurez-vous de leurs références :

  -  1  personne qualifiée pour 7 enfants âgés de +3 à 12 ans
  - 1  personne qualifiée pour 3 enfants âgés de +1 à 3 ans
  - 1  personne qualifiée pour 2 bébés de 0 à 1 an

Si piscine, embaucher un maître nageur

Une piscine est toujours un visuel charmant mais il apporte son lot de dangers. Dans le contexte d’une fête, il est important de veiller à la sécurité de vos convives. Un accident est si vite arrivé.

Penser aux navettes

Pour que la fête se termine dans la joie et la bonne humeur, je recommanderai la mise en place d’un service de navettes. Soit en utilisant votre propre véhicule et en embauchant un chauffeur privé, soit en faisant appel à un service de navettes en bus ou mini-bus. Et pour ceux qui ne souhaitent ou ne peuvent pas investir dans ce poste, une affichette avec le contact de 2 à 4 taxis du coin sera utile.
Author: Clémentine Marchal

No comments:

Post a comment